Comme toute race, le Terrier Noir Russe rencontre certaines pathologies (maladies). Nous nous efforçons de vous informer sur les pathologies les plus courantes de la race. N'oubliez pas que chaque chien est un individu et peu tomber malade à n'importe quel âge avec n'importe quelle maladie comme n'importe quel autre chien. 

Nous faisons une sélection sur nos chiens d'élevage mais ceci ne peut malheureusement donner de garanties.

Dysplasie

  • Hanches

Comme tout chien de grande tailles, le Terrier Noir Russe est sensible pour la dysplasie des hanches. C'est une pathologie difficile à exterminer d'une race car elle est multifactorielle. Ceci veut dire que les gênes, l'environnement, la nourriture ont tous leur part dans le développement ou non de la dysplasie. 

Il est conseillé de nourrir le chiot avec une bonne alimentation adaptée (croquettes prémium) et de leur faire faire de l'exercice adaptée. Demandez conseils à votre éleveur et votre vétérinaire.

Nous testons nos chiens pour limiter le risque. ​

  • Coudes

Certaines lignées de Terrier Noir Russe présentent une dysplasie du coude. Cette pathologie est plus génétique que la dysplasie du coude mais peut quand même est influencée par une alimentation non adaptée et de l'exercice trop important pour le chiot en croissance.​

Hyperuricosurie (HUU)

L'hyperuricosurie est une pathologie qui rend le chien plus sensible à la formation de calculs urinaires fait d'urate. Il est fortement déconseillé de reproduire deux chiens porteurs (HUU/N) car 25% des chiots issus de ce type de marriage sera atteint de la maladie (HUU/HUU), les rendant très sensibles à la formation de ces calculs.

Si le chien fait ce genre de calculs, il devra avoir un régime adapté, un suivi du pH de l'urine et des échos pour surveiller la formation des calculs. Malheureusement, si le chien fait ces calculs, et ce, même avec un régime adapté, il aura un très grand risque de devoir être opéré plusieurs fois pour nettoyer la vessie.

Il faut avoir deux allèles HUU pour être atteint de la maladie. Un chien porteur (HUU/N) n'aura pas plus de risques de développer ces calculs qu'un autre chien. Hors, tout chien peut développer ce genre de calculs.

Vous trouverez plus d'explications sur : https://www.antagene.com/fr/aucune/lhyperuricosurie

Ne vous laissez pas persuader que ce test n'est pas utile. Il est vrai qu'un test négatif (HUU N/N) ou porteur sain (HUU/N) ne donne aucune garantie que le chien de fera pas de calculs urinaires (urate ou autre plus courants), nous trouvons qu'il est dommage de prendre un risque inutile.

La paralysie laryngée juvénile et polyneuropathie (JLPP, Juvenile Laryngeal Paralysis and Polyneuropathie)

Ceci est une maladie fatale, c'est à dire mortelle, pour tout chien atteint (JLPP/JLPP). Il s'agit d'une pathologie où le chien devient paralysé, notamment au niveau du larynx, ce qui entraine une asphyxie et ainsi la mort de l'animal.

Il est primordial de ne pas reproduire deux chiens porteurs car 25% de la portée sera atteint de la maladie et décèdera avant l'âge de 1 an.

Il faut avoir deux allèles JLPP pour être atteint de la maladie. Un chien porteur (JLPP/N) ne sera pas atteint.

 

Allergies

Malheureusement, les allergies sont de plus en plus répendues chez chien et humain, le Terrier Noir Russe ne fait pas exception à ceci.

Les allergies peuvent se manifester différemment. Certains chiens ont une digestion très sensible, d'autres auront des otites à répétitions ou se mordilleront les pattes et se gratteront sans cesse.

Les allergies peuvent se développer au cours de la vie et peuvent se développer pour différents allergènes (comme les pollens ou les acariens par exemple).

Le diagnostique et l'exploration des allergies peuvent se prouver compliqués, longs et frustrant car chaque individu répond différemment aux différents traitements qui peuvent être mis en place. Nous conseillons fortement de prendre conseil auprès de votre vétérinaire pour voir comment soulager votre chien.

Il n'existe pas de tests génétique pour les allergies.

Nous excluons tout chien allergique de notre programme de reproduction.

Epilepsie

0.5 à 5 % de la population canine souffre d'épilepsie. L'épilepsie éxiste sous des multiples formes, allant de la crise partielle (chien qui attrape des mouches imaginaires) à la crise totale (chien qui perd conscience, tombe par terre, pédale etc).
L'épilepsie peut être dû à une maladie (rénale, foie par exemple) mais peut aussi être génétique.

Un chien atteint d'épilepsie ne peut pas en guérir. Un traitement individuel et adapté peut être mis en place si votre chien a plus de 2 crises par an ou quand il a eu une crise qui dure plus de 5 minutes d'affilées. La qualité de vie des chiens atteints d'épilepsie est bonne entre les crises mais celles-ci sont très impressionnantes et émotionnelles pour le propriétaire.

 

Malheureusement il n'existe pas de test génétique pour cette maladie et elle peut sauter plusieurs générations, rendant l'éradication difficile.

Vous trouverez beaucoup d'informations sur cette maladie complexe via ce lien : https://www.mon-animal-epileptique.fr/

Nous excluons tout chien épileptique ou famille de chien épileptique de notre programme de reproduction.

Addison

La maladie de Addison, aussi appelé hypoadrenocorticisme, est une maladie où le chien ne fabrique, entre autre, pas assez de cortisol. Le cortisol est une hormone très importante qui est impliquée dans plusieurs régulation dans le corps. 

Les chiens atteints de cette maladie peuvent développer des symptômes plus ou moins sévères, allant de diarrhées occasionnelles à un shock de type anaphylactique et tout ce qui se situe entre les deux. Ainsi, c'est une maladie rare et difficile à diagnostiquer mais elle peut être mortelle si le chien n'est pas pris en charge rapidement.

Un chien atteint de la maladie de Addison ne peut pas en guérir et devra être suivie de près et de façon régulière par un vétérinaire.

Vous pouvez trouver plus d'informations via le lien : https://monvet.com/fr/fiche-informative/451/hypoadrenocorticisme-maladie-d-addison-

Cancer

Le Terrier Noir Russe semble être plus sensible à certaines formes de cancer.

Quelques exemples ci-dessous. Veuillez consulter votre vétérinaire dès l'apparition d'une masse. Plus la prise en charge est rapide, moins il y a de risques pour des complications et/ou métastases.

  • Mélanome

  • Carcinome Epidermoïd

  • Osteosarcome